Fardage.

Bimini, capote de descente, éolienne, annexe… On se dit qu’il vaut mieux qu’il n’y ait pas un coup de vent violent, ou alors qu’il y ait beaucoup d’eau à courrir ou un moteur trés puissant et fiable lorsque l’on doit quitter un mouillage en catastrophe ou s’éloigner d’une côte…

Tiens j’ai un ami qui s’est fait prendre dans un vent d’orage aussi brutal que soudain (plus de 60 nds) prés de la côte, la petite histoire ne nous dit pas si son bimini, sa capote et son annexe ont survécu, mais son éolienne a arraché son pied et son moteur n’a pas calé…

Ah ! oui une petite question : comment font les gens pour y voir entre la capote et le bimini ? Même en plein jour et sans vent.